À propos de nous

L’Orchestre de chambre de Montréal (OCM) a été fondé en 1974 par sa Directrice artistique et chef d’orchestre Wanda Kaluzny, en adoptant une philosophie unique englobant des objectifs bien spécifiques :

UN ORCHESTRE DE DÉCOUVERTE
Rechercher des solistes en début de carrière et présenter ces grandes vedettes de demain à notre public avant tout.  Au fil des ans, l’OCM a ainsi fait découvrir à son auditoire de nombreux artistes qui ont fait leur début canadien avec l’Orchestre et qui sont aujourd’hui reconnus sur la scène internationale, notamment Ben Heppner, Gianna Corbisiero, Sara Davis Buechner, Judy Kang, Jens Lindemann et Sharon Kam.

UN ORCHESTRE D’EXPLORATION
Explorer un répertoire diversifié et peu connu, touchant aussi bien la musique classique que contemporaine.  L’OCM a ainsi exécuté plus d’une vingtaine d’œuvres canadiennes dont certaines ont été écrites spécifiquement pour l’OCM.  Par ailleurs, l’OCM est toujours aussi ravi de découvrir des œuvres rarement interprétées des XVIIe et XVIIIe siècles et de les partager avec son public.

Outre l’atteinte de ces objectifs, nous avons obtenu une renommée internationale grâce à nos tournées et à nos prestations diffusées à la radio et à la télévision.  Le CD Suites pour cordes connaît déjà un grand succès, tant au pays qu’à l’étranger; par ailleurs, l’OCM a eu l’honneur d’avoir été le premier orchestre canadien choisi comme vedette du programme intitulé Requiem à la mémoire du 11 septembre sur le réseau PBS réalisé par Vermont Public Television (VPT) en 2003 (rediffusé en 2011).  Par la suite, l’OCM a enregistré une deuxième émission de 30 minutes pour VPT alors qu’il y interprétait les œuvres de Hofmann et de J. C. Bach.

John F. Kennedy a dit : « Lorsque la poussière des siècles sera passée au-dessus de nos villes, on se souviendra de nous, non pas pour nos victoires et défaites au champ de bataille ou en politique, mais bien pour notre contribution à l’esprit humain. » La contribution de l’OCM aura donc été de reconnaitre et présenter des artistes de l’avenir tout en enrichissant vos vies musicales !

SAVIEZ-VOUS QUE…

♦  Sous la direction de Madame Kaluzny, l’OCM s’est taillé une réputation pour l’excellence et est reconnu dans le monde entier.  La critique est dithyrambique : «l’exécution musicale était impeccable» et «la manière dont Maestra Kaluzny dirige l’ensemble est un spectacle en soi…»

♦  En 1990, Madame Kaluzny a été la première femme invitée à diriger l’Orchestre symphonique de Baden-Baden en Allemagne : « elle est venue indéniablement démentir le préjugé selon lequel diriger un orchestre est un travail réservé aux hommes. »

♦  L’OCM a offert un forum pour les compositeurs canadiens et a présenté en première mondiale au-delà de 24 de ces œuvres.